ANANDA YOGA ET BIEN ETRE - Message ou slogan

Voici une brève aperçue de la philosophie du yoga

Le yoga est une discipline psychocorporelle trouvant son origine en Inde il y a plus de 5000 ans. Sans renier sa source orientale, il ne faut pas pour autant faire une association avec une religion ou une culture particulière. Il fait parti du patrimoine culturel immatériel s'adressant à toute l'humanité car il est universel et intemporel.
Le grand Maître indien Krishnamacharya disait à ce propos : "le yoga est le plus beau cadeau que l'Inde puisse faire au monde".
Bien comprendre le yoga répond aux besoins de notre société moderne de manière étonnante. Le mot yoga signifie en sanskrit (langue ancienne parlé par les brahmanes) "union" ou "intégration". La pratique de cette discipline vise à unifier et harmoniser les différentes composantes de l'être humain : physique, mental et spirituel. Il vise également à reconnecter l'humain à son environnement et sa source profonde. L'être humain est considéré dans sa globalité et faisant parti intégrante de l'univers où tout est relié. Le yoga fait donc parti de ces approches dites holistiques (holos signifiant l'ensemble). De cette unité découle clarté mentale, santé et connaissance. Depuis plusieurs années, la science s'intéresse au yoga et démontre ses multiples bienfaits au niveau de la santé globale.

Le plus ancien texte de yoga, intitulé les Yoga Sutra de Patanjali ( deux ou trois siècles avant notre ère) est celui qui présente le mieux la philosophie et l'essence profonde du yoga. Ce traité de référence pour de nombreux experts apporte un éclairage remarquable sur le fonctionnement de la psyché humaine. Il montre que la pratique du yoga peut modifier le mental en vue de vivre en harmonie avec les autres et soi-même, permettant ainsi de développer une spiritualité universelle.
Ce traité a la particularité d'être rédigé sous formes d'aphorismes (ou sutra) : 195 sutra au total regroupés en 4 chapitres. La brièveté de ce texte nécessite son étude avec un professeur éclairé afin de pouvoir en extraire sa profondeur et une compréhension réelle.
2 sutra résument parfaitement ce qu'est le yoga et son intérêt

- le 2ème sutra du chapitre 1
"yogah-citta-vrtti-nirodhah" = Le yoga est l'arrêt des fluctuations du mental et de son fonctionnement automatique.
Patanjali définit d'entrée le yoga comme un état particulier où l'agitation mentale cesse de parasiter l'individu.

- et le 3ème sutra du chapitre 1 :
"Tada drashtuh svarupe avasthanam" = Alors se révèle notre Centre, établi en lui-même.
Patanjali explique ici que quand cette agitation mentale cesse l'Etre profond (notre véritable nature : le purusa) peut s'éveiller ou se réveiller. Ainsi, la personne peut se reconnecter à qui elle est vraiment au delà des filtres du mental. Le yoga nous permet de nous relier à la Conscience Universelle.

Patanjali présente cette éminente approche (Le Raja Yoga qui signifie Yoga Royal) destinée à mener vers l'Eveil à travers 8 étapes :

Les huit membres du yoga (Ashtanga Yoga):

Yama : ce premier membre concerne les relations avec le monde extérieur. Discipline morale, composée des vertus (les 5 yama) consistant à ne pas nuire, à être sincère, à ne pas voler, à être modéré et à ne pas être avide.

Niyama : ce deuxième membre est plus personnel. Il s'agit de 5 disciplines (les niyama) que le yogi adopte pour lui-même :

- la pureté (sauca) : d'une part l'hygiène personnelle au sens large et d'autre part la pureté du cœur et de l'esprit.

- le contentement (samtosa) : invite à cultiver les pensées positives, l'acceptation, la satisfaction humble et sereine.

- l'ascèse (tapas) : la pratique enthousiaste et purifiante. Il s'agit d'aborder tous les domaines de la vie avec un "effort" ardent.

- la connaissance de soi (svadhyaya) : il s'agit ici de mener une exploration ininterrompue sur soi et le SOI. Elle passe traditionnellement par l'étude des textes sacrés. Il s'agit de prendre du recul sur nos schémas automatiques de fonctionnement et nos différentes identifications erronées (les illusions) sources de souffrances et de conflits (identification à nos pensées, à nos émotions, à nos étiquettes sociales, notre corps.....).

- l'abandon ou la foi à un Principe Supérieur(isvarapranidhana)  accepter nos limites et prendre conscience qu'il y a quelque chose de plus grand que nous. Le principe Créateur, le flux de Vie (peu importe son nom) à l'origine de tout et qui orchestre ce Tout.

Asana : Ce terme recouvre tout le travail corporel dynamique et statique, les positions symétriques et asymétriques, les flexions, les extensions, les inversions....., sans oublier la dimension respiratoire inhérente à cette pratique. Elle permet notamment de cultiver un corps fort, souple et en bonne santé. Notons que malgré toute son efficacité "faire du yoga" ne se limite pas à la pratique des postures!

Pranayama : l'art de la respiration. La maîtrise du souffle est une clé de voûte de la pratique du yoga. Elle permet d'augmenter notre concentration, d'élever et d'équilibrer notre niveau d'énergie. C'est le principal objectif des différentes techniques respiratoires.

Pratyahara : ce cinquième membre concerne la maîtrise des organes sensoriels. Habituellement, les sens nous projettent vers l'extérieur, nous pouvons même en être esclave. Il s'agit ici d'une intériorisation profonde pour nous préparer aux différents niveaux de la méditation.

Dharana : C'est la concentration. La capacité de rester attentif à une chose pendant un certain temps.

Dhyana : C'est la méditation. Le prolongement de l'état de concentration profonde de la phase précédente amène à cet état méditatif où une communication profonde s'effectue avec l'objet de concentration choisi.

Samadhi : Extase ou Eveil. Samadhi est le point culminant de la pratique du yoga. Il s'agit d'une expérience de félicité et d'union avec l'Esprit Universel. Le yoga amène cette conscience que nous faisons partie de l'Univers et que tout est relié dans cet Univers. Et bien Samadhi est l'expansion de notre champs de conscience. C'est le passage d'une conscience ordinaire à une conscience élargie.

Au delà des bienfaits indéniables sur la santé physique et mentale (les fruits de la pratique), le yoga offre à celui qui le pratique avec ferveur, non dogmatisme, et dans sa globalité, une ouverture sur notre véritable dimension.
Le yoga est donc une discipline expérimentale qui nous amène sur le chemin de la connaissance de soi au même titre que d'autres approches traditionnelles comme le Taoïsme, la tradition Zen, le Bouddhisme ou encore le Chamanisme. Cependant, n'oublions pas que toutes ces voies ne sont que des moyens pour nous y aider et ne sont en aucun cas des finalités. Par ailleurs, il n'y a pas une voie meilleure qu'une autre mais une voie qui convient à une personne.
Suivre une voie particulière n'est pas non plus une obligation.
A chacun de suivre son inspiration...Le yoga est synonyme de Liberté.


"L'ignorant n'est pas celui qui manque d'érudition mais celui qui ne se connaît pas soi-même."
                                                              jiddu Krishnamurty

Richard Chincholle
Professeur de yoga

Assistant de création de site fourni par  Vistaprint